Après Following, Inception et Memento, Christopher Nolan revient avec une nouvelle super production qu’il a entièrement écrite et réalisée.

Dunkirk (Dunkerque) est un pur film d’action spectaculaire qui raconte l’évacuation des troupes alliées de Dunkerque en mai 1940. A l’époque, l’offensive allemande a pris à revers les troupes franco-britanniques engagées en Belgique. Les alliés sont encerclés par les Nazis et sont obligés de reculer jusqu’à Dunkerque. Là, sur la plage, 400 000 hommes attendent de pouvoir prendre la mer afin d’échapper à la mort.
Le film démarre à ce moment-là.  Winston Churchill espère ramener 30 000 hommes vivant sur le sol britannique en lançant l’opération Dynamo.

Christopher Nolan joue avec la temporalité pour vous embarquer dans les trois lignes narratives qui composent son scénario : la terre avec le sauvetage des troupes sur la plage (le mole) (durée : 1 semaine), en mer avec la réquisition de bateaux plaisanciers par l’armée britannique (1 jour), et dans les airs avec une bataille périlleuse de l’aviation britannique contre des bombardiers allemands (1 heure).

Avare en dialogues, le réalisateur ne voulait pas passer par le texte pour raconter son histoire et le passé des personnages.

Le problème n’est pas de savoir qui ils sont, qui ils prétendent être ou d’où ils viennent. La seule question qui m’intéressait c’est : est-ce qu’ils vont s’en sortir ? Vont-ils se faire tuer par la prochaine bombe en tentant de rejoindre le môle ? Ou vont-ils se faire écraser par un bateau en traversant ? (Christopher Nolan – Première)

La réalisation est spectaculaire et vous tient en haleine de bout en bout. La musique de Hans Zimmer y est pour beaucoup. Elle est oppressante du début à la fin. Christophe Nolan a, également, beaucoup joué sur les rapports de plans afin de créer du suspens à travers des détails.

Très peu d’effets spéciaux ont été utilisés par souci d’authenticité. Ce sont de vrais navires destroyers qui ont été utilisés pour les scènes de guerre et plus de 6000 figurants ont été engagés. Le film fut tourné à Dunkerque (région Hauts-de-France), de mai à juin 2016, avec pas moins de 450 techniciens.

Dunkirk (Dunkerque) a été tourné en 70mm IMax et Super Panavision 65mm afin d’avoir la meilleure qualité d’image possible. Malheureusement, la plupart des copies seront réduites en 35mm car peu de cinéma disposent des outils nécessaires pour diffuser en Imax ou en 70mm ce qui veut dire que vous verrez probablement le film dans une qualité d’image appauvrie (ne parlons pas du moment où vous le verrez à la télé, sur votre ordinateur ou dans un avion). Si vous avez donc la possibilité de le voir dans la qualité voulue par le réalisateur, n’hésitez pas.

Au niveau du casting, Christopher Nolan a engagé des acteurs consacrés comme Kenneth Branagh, Tom Hardy, Cillian Murphy et de jeunes acteurs comme Fionn Whitehead, Tom Glynn-Carney, Jack Lowden, Aneurin Barnard ou encore la star des One Direction Harry Styles et l’acteur Barry Keoghan que j’avais rencontré à Cannes pour le film The Killing of a Sacred Deer (Mise à mort du Cerf Sacré) de Yorgos Lanthimos.

Affiche du film « Dunkerque » de Christopher Nolan

Sortie cinéma : 19 juillet 2017 (Belgique – France)


Partagez avec vos amis !Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Pin on Pinterest
Pinterest
Email this to someone
email