Berlin Est, 1981.
Franz Walter, tout juste sorti de l’université, se voit offrir un poste au Service des Renseignements de la RDA. Loyal et dévoué, il est envoyé en mission en Allemagne de l’Ouest. Son travail se limite d’abord à rassembler des informations sur des dissidents. Mais très vite, on lui demande d’écouter, surveiller et faire chanter des innocents et leurs familles. Fidèle à ses convictions, il tente de déjouer le système. Mais son attitude critique aura des conséquences bien plus lourdes qu’il n’imagine…

La RDA est, pour moi, une histoire que l’on m’a apprise à l’école, une sorte de concept vague dont j’étais probablement trop petit pour en comprendre les enjeux. Ensuite, il y a eu la chute du mur de Berlin, toujours trop jeune – même si déjà grand adolescent – pour comprendre la joie de ces individus et l’importance Historique de cet événement.

Le film nous place devant un système que l’ennemi Poutine ne renierait pas : l’homme face à ses obligations et ses convictions. Quel camp choisir pour quel résultat. Ici, Franz sera condamné à la peine de mort comme plus de 250 allemands de l’Est qui ont tenté de passer à l’Ouest pour échapper au système.

« Nahschuss » illustre la dernière exécution avant la chute du mur de Berlin. Une vie gâchée alors qu’il se voyait chercheur, un amour perdu alors que le bonheur était à portée de doigts, un système qui broie toute envie de liberté, d’amour et de bien-être. L’Homme est un monstre.

Fiche technique :
Titre : Nahschuss (The last Execution)
Réalisation : Franziska Stünkel
Avec : Lars Eidinger, Devid Striesow, Luise Heyer, Kai Wiesinge
Pays : Allemagne
Genre : Drame
Date de sortie : Inconnue
Durée : 1h56

Affiche du film « Nahschuss » (The last Execution) de Franziska Stünkel
Partagez avec vos amis !Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Pin on Pinterest
Pinterest
Email this to someone
email