Jérémie Makiese sera-t-il en finale de l’Eurovision samedi? Nous aurons la réponse ce soir vers 23h au terme de la deuxième demi-finale qui se tiendra au Pala Olimpico de Turin, en Italie. L’affaire s’annonce compliquée, la Belgique se retrouve dans une demi-finale plus qualitative que la première et il faudra donc venir à bout de quelques gros morceaux. Mais Jérémie a l’avantage de proposer une chanson moderne qui se démarque définitivement dans un océan de bizarreries et de kitscheries. Attention les yeux ce soir, pour voir vu les répétitions, ça va déménager! A suivre sur RTBF La Une à partir de 21h.

Mardi passé, 10 pays se sont déjà qualifiés pour la finale. Le Pala Olimpico est une belle salle multi-fonctionnelle. Turin organise énormément d’évènements. Elle a été ville-hôte des Jeux Olympiques d’hiver en 2006 et elle accueillera la finale de la Champions League de Football la semaine prochaine, un évènement qui excite sans doute beaucoup plus certain.e.s turinois.e.s que la finale de l’Eurovision. Les mauvaises langues craignaient une grande désorganisation mais tout s’est bien passé mardi et dans la salle, l’obligation du masque FFP2 était finalement fort peu respectée (à ma plus grande joie, je vous le concède). La RAI nous a proposé un beau spectacle. Le point culminant aura été, sans nul doute, la performance de Diodato à l’entracte. Ce chanteur italien avait gagné le festival de San Remo en 2020 et aurait du représenter l’Italie à l’Eurovision. Le Covid avait eu raison de cette édition-là. Il aura donc eu l’opportunité d’enfin toucher la scène du concours avec sa chanson « Fai Rumore » qui était devenu un hymne dans une Italie confinée et très touchée par la pandémie. Moment d’émotion donc, la salle chantant à tue-tête avec lui pendant sa performance. On peut lire toute l’extrême émotion dans le visage de ses danseurs.

Pas de grosses surprises dans les qualifiés, on y retrouve les ultras favoris ukrainiens, l’autre grand moment de la soirée. Ils ont été accueillis par une standing ovation et le public les a portés de bout en bout. Les drapeaux ukrainiens étaient d’ailleurs nombreux dans les travées. Une rangée devant moi, deux ukrainiens ne peuvent retenir leurs larmes. L’un d’eux m’expliquent plus tard venir de Crimée. Après l’annexion du territoire par la Russie, il a fui vers Kyiv avant de partir chercher des jours meilleurs en Espagne. Il espère une victoire de son pays et mise sur une organisation en Pologne l’année prochaine le cas échéant. Je vous avoue que toutes ses rencontres et ses histoires partagées rendent ce concours encore plus beau et plus émouvant.

Le groupe ukrainien Kalush Orchestra (source: EBU/SARAH LOUISE BENNETT)

Dans les 10 qualifiés de la soirée, plus de la moitié des candidats chantent dans leur langue nationale. Voilà une nouvelle qui m’aura vraiment réjoui. J’ai tout particulièrement apprécié la très élégante prestation de la néerlandaise, S10 qui chante « De Diepte ». J’espère que la RTBF et la VRT s’en inspireront pour proposer à nouveau des candidatures modernes en français ou en néerlandais.

Ce soir, ce sera cependant bien en anglais que Jérémie Makiese chantera. Il défendra « Miss You » en 16e position. C’est un bon ordre de passage, les chansons qui passent en fin de show ont généralement plus de chance d’obtenir un bon résultat. Il sera suivi par la redoutable candidate suédoise, Cornelia Jakobs et sa chanson « Hold me closer », une des favorites de cette édition. On retrouvera aussi le groupe The Rasmus, célèbre pour son titre « In the Shadows » (Mais oui, vous connaissez, le générique de « On est pas couché » sur France 2). Autre sensation potentielle, la candidate serbe Konstrakta dont la chanson, « In corpore Sano« , met en lumière la mauvaise couverture sanitaire pour les artistes de son pays. Elle se lave les mains sur scène telle une infirmière et se demande quels sont les secrets de beauté de Meghan Markle. Tout un programme encore une fois! On croise les doigts pour retrouver la Belgique en finale, samedi! Tout est possible!

Partagez avec vos amis !Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Pin on Pinterest
Pinterest
Email this to someone
email