Ce soir aura lieu la première demi-finale de la 66e édition de l’Eurovision de la chanson en direct de Turin, en Italie. Et si certain.e.s doutaient, moi compris, de la motivation des transalpins, il semble que la ville piémontaise vibre désormais pleinement au rythme du concours. Turquoise Carpet et Eurovision Village ont donné le coup d’envoi d’une semaine riche en activités. Depuis Turin, journal de bord de ce début d’Eurovision 2022 !

Pour moi, le voyage aura débuté tôt samedi matin, au départ de Brussels Airport. Direction Milan, les trajets Brussels Airlines vers Turin n’ayant pas repris depuis la pandémie. Une semaine avant la finale, notre vol est déjà bien fourni en fans belges. Un train plus tard, je débarque à Turin où quelques banderoles perdues à gauche à droite nous annoncent l’organisation du concours. Il faut savoir que pour les fans de l’Eurovision, les villes-hôtes n’en font quasi jamais assez. Mais est-il possible de satisfaire les attentes très élevées des aficionados? Vivre l’Eurovision sur place est une expérience épuisante. On veut profiter des soirées, on veut visiter la ville, on veut assister à tout ce qui est organisé en rapport avec le concours. Comme cela ne dure qu’une semaine par an, il faut faire le plein d’endorphine.

Traditionnellement, le vrai coup d’envoi de la semaine est donné par la cérémonie d’ouverture. Les délégations défilent une à une sur le tapis rouge. En l’occurence, cette année, il était plutôt turquoise et organisé à Reggia di Venaria, ancienne résidence royale, considérée comme le Versailles de Turin. Beaucoup considèrent cette cérémonie comme le MET Gala européen. Et pour cause, c’est à celui ou celle qui fera preuve du plus d’extravagance dans sa tenue, quitte à faire des choix pas toujours judicieux.

La candidate albanaise au Turquoise Carpet (Source: Eurovision.tv)
Mahmood et Blanco, les candidats italiens (source: Eurovision.tv)

Autre coeur névralgique de la ville en période de concours, le Eurovision Village permet aux habitant.e.s de profiter de l’ambiance festive. Il a fait le plein ce lundi soir, l’organisation elle-même semblait surprise par l’engouement des turinois.e.s, en témoigne la longue file pour passer la sécurité. Quelques échoppes y vendent de quoi manger et boire, un écran géant y retransmettra le concours et une scène y accueille des artistes Eurovision et locaux. Le Parco del Valentino, grand espace vert le long de la rivière Po, prend presque des airs de Woodstock.

Jérémie Makiese sur la scène du Eurovision Village

Hier soir, notre Jérémie national était de la partie avec les candidat.e.s suédoise, serbe et allemand. Il est ensuite venu faire un petit coucou à certains fans. Jérémie est vraiment un gars sympa et très accessible. Malgré son jeune âge, il est très à l’aise sur scène et aux contacts du public et des médias. La RTBF et la VRT le suivent dans tous ses déplacements pour réaliser des reportages sur son expérience. Ce n’est pas la première fois que je le rencontrais et il me surprend à prendre de mes nouvelles comme si nous nous connaissions depuis des lustres. La présence de fans belges est rassurante pour lui et il ne cesse d’ailleurs de les remercier.

Jérémie à la rencontre des spectateurs du Eurovision Village

Ce soir, 17 pays s’affronteront dans la première demi-finale du concours. Vous pourrez la suivre en direct sur Tipik à partir de 21h. Un programme haut en couleurs vous attend, pas toujours du meilleur goût, vous le découvrirez par vous-même… Parmi les candidats du soir, je vous conseille la candidate néerlandaise dans un style très London Grammar et qui chantera dans la langue de Vondel, la merveilleuse chanson portugaise (un cas de covid dans cette délégation a fait planner le doute sur sa participation mais Maro, la candidate lusitanienne, sera finalement bien sur scène), des loups norvégiens qui mangent des bananes (tout un programme) et surtout, les grands favoris de cette édition, le groupe Kalush Orchestra dont je vous glisse ici un extrait de la répétition pour vous mettre (ou pas) l’eau à la bouche!

Et notre candidat belge? Il faudra attendre jeudi soir, dès 21h sur la RTBF dans une demi-finale hélas plus qualitative à mes yeux, les places pour la finale seront donc chères! Bonne soirée à tous et que le meilleur gagne!

Partagez avec vos amis !Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Pin on Pinterest
Pinterest
Email this to someone
email