Ce court métrage de 26 minutes raconte l’histoire du changement de nom du tunnel Léopold II en Annie Cordy et parle du travail artistique de Charlotte Beaudry qui a imaginé une œuvre pour animer les 5 km de tunnel, une œuvre qui honore les femmes bruxelloises d’aujourd’hui et de demain. Les femmes prennent place dans le tunnel, elles sont là et bien là.

Ce film est un film de femmes. Mister Emma y donne la parole à la Ministre de la Mobilité de la Région Bruxelles-CapitaleElke Van den Brandt, qui a la maîtrise d’ouvrage de ce projet. Elle a décidé de renommer le tunnel et a demandé au bureau d’architecture ArtBuild de trouver une artiste. C’est Leslie Midy qui est en charge de ce projet au sein de l’agence, elle s’est associée les services de la curatrice Alice Van Den Abeele pour la partie artistique. Enfin, la mise en lumière du tunnel et de l’œuvre de Charlotte Beaudry a été confiée au bureau Radiance 35, dirigée par l’urbaniste lumière Isabelle Corten. Enfin, la production du reportage est rehaussé du talent de la monteuse Cristina Dias et de la musique de Lou Wéry.

L’espace urbain a trop peu été pensé pour les divers usagers sans distinction de genres et, aussi, sans distinction entre les âges ou le milieu social. Aujourd’hui, force est de constater que l’espace urbain se réfléchit de manière différente afin d’offrir aux habitant.e.s des villes et des campagnes des lieux de vie plus inclusifs. Cela passe par des réflexions, des recherches, des tentatives, des pratiques qui sont actuellement en cours tant à Barcelone, qu’à Vienne, Genève, Paris et aussi Bruxelles.

Le jeudi 19 mai 2022 à 19h, le cinéma Palace à Bruxelles et l’émission Archi Urbain (BX1) ont invité divers expert·es pour débattre sur ce sujet. Le débat a été filmé. C’est la vidéo que vous retrouvez en bas de ce texte.