Loin de l’affiche racoleuse qui a circulé sur les réseaux sociaux à l’occasion de la première du film au BRIFF et qui vous fait penser à une comédie parodie sur Donald Trump, sa richesse et ses femmes, « Krump » est une comédie dramatique très très belge… enfin « comédie », oui le film est parsemé de rires mais c’est surtout durant les 3 premières minutes que les vannes éclatent pour ensuite laisser place à un drame bruxellois dans lequel Frank, une ancienne star déchue du porno belge connue sous le nom de Ronald Krump, doit trouver 50 000 euros pour sauver sa fille qui a été kidnappée.

Bruxelles (et principalement son quartier nord) est un personnage important du film. Avec des axes de cadrages peu employés au cinéma, Bruxelles apparait comme une ville de polar. C’est vraiment impressionnant et c’est très beau.

Après 5 court métrages, Cédric Bourgeois nous propose un premier long métrage rugueux, sale, drôle et très réussi dans lequel Jean-Jacques Rausin ose la boule à zéro, la bite de Jean-Benoit Ugeux est explosée et même Jo Deseure se fait maltraiter.

« Krump » n’est pas un film grand public, il sent le terroir et la Cara Pils (et ce n’est pas péjoratif), il est jubilatoire, déjanté, bien écrit, très bien mis-en-scène.

Fiche technique
Titre : Krump
Réalisation : Cédric Bourgeois
Avec : Jean-Benoit Ugeux, Jean-Jacques Rausin, Babetida Sadjo, Elise Havelange, Ingrid Heiderscheidt, Jo Deseure
Genre : Comédie dramatique
Pays : Belgique
Date de sortie : inconnu
Durée : 1h13
Sélection : BRIFF 2022 – Sélection officielle à la compétition nationale

Affiche du film « Krump » de Cédric Bourgeois
Partagez avec vos amis !Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Pin on Pinterest
Pinterest
Email this to someone
email