Les médias se sont rapidement lancés dans la course au buzz en annonçant la sortie d’une biographie non autorisée sur le trublion du PAF, Cyril Hanouna, en se délectant de rumeurs comme l’homosexualité présumée de l’animateur, ses addictions à la drogue, ses envies de devenir patron de C8 ou même de se présenter aux présidentielles françaises.

La petite phrase de l’auteur René Chiche « il y a des choses qui ne vont pas lui plaire » avait de quoi faire mousser.

Ce vendredi 6 janvier 2017, Cyril Hanouna a tout simplement invité le journaliste sur le plateau de Touche pas à mon Poste pour un débat sur le livre. Il a expliqué pourquoi il n’avait jamais répondu aux questions de René Chiche (il n’aime pas parler de lui) mais n’a jamais donné son avis sur le contenu. Il a, par contre, donné la parole à ses chroniqueurs. Hormis Gilles Verdez et Matthieu Delormeau qui ont craché dans la soupe, le reste de l’équipe a plutôt été très bienveillant sur le contenu du bouquin avouant même avoir appris des choses ou avoir été émus par certains passages

C’est un bout à bout de toutes les infos qu’on trouve un peu partout. On met le nom d’Hanouna, on sort un bouquin, et on sait que ça va cartonner. (Matthieu Delormeau)

Couverture du livre de René Chiche : Cyril Hanouna, le bouffon qui devint roi

A l’arrivée, le buzz fait Pchiiit et le livre Cyril Hanouna, le bouffon qui devint roi – paru aux éditions L’Ar­­chi­­pel – a connu un sacré coup de promo et une validation de la part de TPMP. Carton assuré donc pour René Chiche qui s’est toujours défendu d’écrire un livre ni fan, ni anti mais un livre journalistique et donc le plus objectif possible avec de longues enquêtes auprès des proches de Cyril Hanouna tout en tentant de faire la part entre le vrai et le faux entre les anecdotes qu’on lui racontait.


Partagez avec vos amis !Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Pin on Pinterest
Pinterest
Email this to someone
email