Evelyn et son mari Waymond ont une blanchisserie sur le déclin, une fille rebelle et une facture d’impôts qui semble interminable. Et c’est précisément au moment où tout devient trop difficile que l’univers se déchire en une multitude d’univers distincts. Evelyn n’est alors plus seulement propriétaire d’une laverie automatique, mais aussi star de cinéma internationale, maître de kung-fu, cheffe cuisinière ou peut-être l’héroïne dont tout le monde avait besoin depuis le début.

C’est certainement le film le plus loufoque, le plus déjanté, le plus fou qu’il m’ait été de voir depuis quelques années. La palme d’or et l’Oscar revient au monteur de ce film qui a dû avoir un travail titanesque tant l’objet cinématographique est d’une richesse époustouflante.

Au final, le scénario se résume par une simple relation houleuse entre une mère et sa fille. Tout ça pour ça ! C’est un peu long. On a compris depuis longtemps où le réalisateur voulait nous emporter mais le flot d’images continue à défiler devant nos yeux. C’est peut-être trop fou pour mon cerveau, pour accrocher à cette histoire à laquelle j’ai failli m’échapper à plusieurs reprises. Mais l’objet reste totalement impressionnant.

Fiche technique :
Titre : Everything Everywhere All at Once
Realisation : Dan Kwan, Daniel Scheinert
Avec : Michelle Yeoh, Stephanie Hsu, Ke Huy Quan, James Hong, Jamie Lee Curtis
Pays : États-Unis
Genre : Drame, science-fiction
Date de sortie : 20/07/2022 (Belgique) – 31/08/2022 (France)
Durée : 2h19
Sélection : BRIFF 2022 – Séances spéciales

Affiche du film « Everything Everywhere All at Once » de Dan Kwan et Daniel Scheinert
Partagez avec vos amis !Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Pin on Pinterest
Pinterest
Email this to someone
email