Humeurs du mois de mai 2024

Samedi 4 mai 2024

Alors que le météo joue aux 4 saisons en une semaine, je suis à Paris pour faire découvrir la Capitale française à ma nièce, pour supporter mon fils aux World Aquatics qui se déroulent dans la toute nouvelle piscine olympique construite par les bureaux d’architecture Venhoeven CS et les Ateliers 2/3/4/. Et ça tombe bien car je les avais invités en novembre dernier à venir présenter leur projet lors d’une journée de colloque sur la durabilité que j’avais organisée à Bruxelles, je les ai revu la semaine dernière dans les bureaux parisiens et j’ai, aujourd’hui, la chance de découvrir le bâtiment et surtout le site qui relie le stade de France à son quartier.

Pendant que je m’émerveille sur la structure bois, sur la passerelle, Renaud Barral, le fiston, termine 5ème lors de la finale technique des solos masculins. Une excellente place pour la Belgique.

C’est la Colombie qui terminera premier de cette finale, suivi par les États-Unis (Kenneth Gaudet) et l’Italie (Filippo Pelatti). Avec une difficulté à 29,8 points, le colombien Gustavo Sanchez a réalisé 209.8133 points des juges de la compétition, soit respectivement plus de 12 et 16 points que ses concurrents sur le podium.

Mercredi 8 mai 2024

Voici deux jours que je suis à Oslo pour filmer l’architecte belge Sebastian Moreno Vacca qui construit avec des partenaires norvégiens la 19ème ICE BOX qui sera dévoilée par la Princesse Astrid lors de la mission économique belge qui se déroulera le 19 juin prochain.

D’ici-là, il faut préparer la parcours de la délégation et bien évidemment construire le module afin de démontrer que la glace qui sera introduire à l’intérieur du pavillon n’aura pas fondu en un mois de temps grâce à la construction passive et à l’isolation du bâtiment.

Après avoir visité les entrepôts où le module est construit, nous allons cet après-midi voir l’emplacement où la Ice Box sera déposée le 16 mai prochain, soit devant l’Opéra d’Oslo.

Ce voyage me permet de découvrir la ville même si ce n’est pas la première fois que je viens à Oslo puisque j’étais venu testé le tremplin de saut à ski imaginé par l’architecte Julien De Smedtpour les championnats du monde de ski nordique de 2011. Lire l’article et voir la vidéo >>>

Jeudi 09 mai 2024

« Un p’tit truc en plus » de l’humoriste français Arthussemble faire mouche dans le cœur des spectateur·ices. Le film a engrangé 1,1 million d’entrées lors de sa sortie dans les salles obscures de France, un score important au regard des chiffres de ses concurrents. En comparaison, on pourrait citer « Ducobu passe au vert » qui ne parvient pas à franchir la barre du million de spectateur·ices alors qu’il termine sa 5ème semaine d’exploitation. Pire encore, l’excellent « Challengers » de Luca Guadagnino qui ne trouve pas son public. À peine, 325.000 spectateur·ices en deux semaines d’exploitation. « C’est pas mal » diraient certains observateurs et c’est vrai si l’on regarde vers « Une affaire de principe » avec Bouli Lanners. Le film de Antoine Raimbault a captivé 55.000 personnes pour sa première semaine de sortie. Ce ne sont pas moins de trois films qui sont sortis cette semaine et qui ont un score similaire : « Jusqu’au bout du monde » de Wim Wenders (80.000 entrées); « Petites mains » de Nessim Chikhaoui (60.000 entrées).

2,244 millions, ce sont les entrées cumulées en six semaines par le film « Kung Fun Panda 4 ». C’est le film ayant fait le plus d’entrées actuellement dans le Top 20 français.

Vendredi 10 mai 2024

Dimanche dernier, je me suis rendu à « The Agenda », un bar du centre ville de Bruxelles, afin de leur demander si iels allaient diffuser sur grand écran les demi-finales de l’Eurovision. Iels m’ont répondu « non ». Voyant mon étonnement car le candidat belge Mustii est un habitué des lieux depuis sa participation à l’émission « Drag Race » en tant que membre du Jury, la personne de l’établissement qui était derrière le bar ce soir-là me répond qu’iels boycottent le concours en raison de la présence d’Israël. Cela fait plusieurs mois que des pressions se font ressentir sur les épaules de la direction de l’Eurovision afin qu’elle retire la participation d’Israël de la compétition comme elle l’a fait pour la Russie qui en est exclue depuis 2022 en raison de son invasion en Ukraine. Malgré la situation politique et le génocide perpétré par le gouvernement de Benyamin Netanyahou sur le peuple palestiniens, la candidate Eden Golan défendait ce soir, lors de la seconde demi-finale, les couleurs d’Israël avec une chanson remaniée car la première version avait été jugée trop politique (les paroles faisaient référence aux événements du 7 octobre 2024).

Si l’Eurovision se veut apolitique et n’est qu’un concours de chansons « kitch » pour certain·es, le concours n’en reste pas moins un événement planétaire qui fait prendre la parole à des dirigeants comme Vladimir Poutine ou même à Benyamin Netanyahou qui a déclaré, ce jour, à l’attention d’Eden Golan : « Vous savez, vous avez déjà gagné. Non seulement vous participez fièrement et de manière admirable à l’Eurovision, mais vous affrontez avec succès une horrible vague d’antisémitisme« 

En dehors de ces événements politico-musicaux, Mustii est 11ème dans les pronostiques des bookmakers, sa chanson est fortement appréciée et j’avais hâte de voir sa prestation…

Je n’ai pas trouvé le staging extraordinaire. Au vu de la toute la campagne marketing sur les réseaux sociaux, je m’attendais à quelque chose de plus « wow ». Mais de là à le voir éliminer à la fin des votes, je ne l’aurais jamais imaginé. Je suis complètement sous le choc du résultat.

Par contre, Israël est dans les finalistes de ce samedi 11 mai 2024 ! Les pressions et les nombreux appels au boycott auraient dû, pensions-nous, entraîner une sanction des votes du public (seul à voter lors des demi-finales). Il n’en est rien. C’est quasi incompréhensible.

Dimanche 12 mai 2024

La finale de cette édition 2024 de l’Eurovision aura connu son lot de polémiques à commencer par l’exclusion du candidat hollandais, Joost Klein, pour avoir eu un geste menaçant envers la cadreuse qui le filmait vers les loges après sa prestation lors de la demi-finale de jeudi dernier alors qu’il avait demandé à plusieurs reprises de ne pas être filmé. Ce membre de l’équipe de production a porté plainte à la police et une enquête a été ouverte. Sans attendre le résultat de l’enquête, l’organisation a appliqué la règle de la tolérance zéro à l’égard de comportements inappropriés. C’est la première fois que ce genre de décision est prise depuis 1956, date du lancement du concours Eurovision de la chanson.

C’est sous la slogan de cette année « United By Music » que la chanteuse israélienne a interprété sa chanson « Hurricane » devant une salle très chahutée et sous le son des huées et des sifflets.

Au terme des votes des jurys nationaux, Eden Golan est arrivée dans les 15 premières places avec un total de 52 points. Onze pays ont donné des points à Israël : Lettonie (2 points); Malte, Géorgie, Moldavie et France (3 points); Lituanie (4 points); Estonie et Belgique (5 points); Norvège, Allemagne et Chypre (8 points).

Comme lors de la demi-finale de jeudi, elle a reçu un énorme soutien de la part du public (323 points). Seule la Croatie a reçu plus de points (337). En comparaison, le célèbre Olly Alexander (Grande Bretagne) a reçu… 0 point de la part du public ! Les fans d’Australie, de Belgique, de Finlande, de France, d’Allemagne, d’Italie, du Luxembourg, des Pays-Bas, du Portugal, de Saint-Marin, d’Espagne, de Suède, de Suisse, du Royaume-Uni et du « reste du monde » (les pays non-participants à l’Eurovision) ont accordé le score maximum (12 points) à Eden Golan. Sept autres pays ont attribué dix points à Israël. Seules l’Ukraine et la Croatie n’ont offert aucun point à l’État Hébreux.

La Suisse, arrivée première après les votes des jurys, l’est restée jusqu’à la fin. Bravo donc à Nemo et son titre « The code« .

Par contre, la Croatie – grande favorite des bookmakers – est arrivée deuxième au classement final, l’Ukraine est 3ème.

Slimane (France) a émerveillé par sa prestation. Petit-à-petit, il a gravé les échelons pour arriver 2ème au classement des jurys mais le public a fait remonter la Croatie (grand favori des bookmakers) et l’Ukraine. Le candidat français s’est finalement classés quatrième. La dernière marche du top 5 de cette édition 2024 revient à Israël.

L’Eurovision a captivé 5.396.000 téléspectateur·rices en France hier soir. France 2 est première chaine alors que The Voice est arrivée 3ème avec 2.179.000 téléspectateur·rices.

Lundi 13 mai 2024

C’est donc une édition sous haute tension que l’Eurovision a connu cette année. On retiendra bien évidemment les nombreuses pressions et boycott contre la participation de la candidate israélienne, Eden Golan. Les organisateurs ont plaidé le fait que le concours était a-politique mais l’histoire de l’Eurovision nous a montré maintes et maintes fois que ce voeux pieux avait été de nombreuses fois bafoué.

Ensuite, il y a eu l’exclusion du candidat hollandais, Joost Klein, pour un comportement inapproprié.

Mais, j’espère, qu’on retiendra surtout la victoire de la Suisse et de son candidat non-binaire Nemoqui a ébloui le jury et les 200 millions de téléspectateur·ices à travers le monde avec son interprétation de « The Code« .

Lire mon article ICI.

Un événement culturel en chasse un autre : cette semaine démarre la 77ème édition du Festival de Cannes. Comme chaque année, avec Nicolas Gilson, nous vous proposons des lives Instagram en direct de Cannes pour parler des films du jour. Pour les voir, il faut vous connecter au compte Mister Emma sur Instagram

Et plus encore, vous retrouverez l’actualité cannoise ici même avec des photos exclusives des stars prises par le photographe Jérémy Jakubowicz.

Même avant ça, permettez-moi de vous partager mon extase pour le chocolat… c’est le titre du portrait que le Vif Week-end consacre à mon personnage. Merci à eux. Lire l’article >>>

Mardi 14 mai 2024

La 77ème édition du Festival de Cannes s’est ouverte ce mardi 14 mai 2024 avec le film de Quentin Dupieux, « Le deuxième acte » dont Nicolas Gilson nous dit tout ce qu’il en pense dans le live quotidien sur le compte Instagram de Mister Emma.

Côté cérémonie d’ouverture, Camille Cottin a directement donné le la en dénonçant les us et coutumes des « messieurs tout-puissants » : Les rendez-vous professionnels nocturnes dans les chambres d’hôtel des messieurs tout-puissants ne font plus partie du vortex cannois.

Parmi ces messieurs visés, il y a l’acteur Raphaël Quenard dont le nom s’est retrouvé sur une prétendue liste de personnalités du cinéma accusées de viols ou agressions sexuelles. Cette liste devait être publiée par Mediapart mais le site d’investigation a démenti lundi soir l’existence d’un tel document. La rumeur provient d’un compte X complotiste. Au micro de Mouloud Achour, Raphaël Quenard a déclaré que la rumeur était un virus : Le constat qu’on est obligé de faire, c’est qu’elle prolifère du fait d’inconscients qui répètent des “il parait que”. L’étape d’après ça devient une affirmation, et encore après ça devient une accusation. C’est une mécanique infernale qui vient causer du remous alors que ce n’est que du vent.

Mais Cannes, ce ne sont pas que des vilains messieurs qui donnent des rendez-vous sur une plage au nom d’une marque, c’est aussi et surtout du cinéma et c’est sur cet objet que nous allons nous concentrer durant les 10 prochains jours. Et ça démarre avec un film franco-belge « Les Fantômes » de Jonathan Millet (Semaine de la Critique), un autre film français « Ma vie ma gueule » de Sophie Fillières (Quinzaine des cinéastes) et bien sûr le film d’ouverture de la sélection officielle, aussi français, « Le Deuxième acte » de Quentin Durieux avec Raphaël Quenard…

Samedi 18 mai 2024

Après avoir passé ma nuit avec des sueurs chaudes et froides, j’aborde la Pride avec de la fièvre, mais malheureusement pas celle du samedi soir !

Pas certain que les 15 degrés et la pluie annoncée vont me permettre de guérir surtout que demain, nous accueillons ma belle-mère, faudrait pas que je sois au fond de mon lit pour son arrivée.

Hier, nous avons vu les images de Troye Sivan sur la Plage Magnum à Cannes, on s’est souvenu de cette magnifique soirée avec Kylie Minogue… Souvent les gens pensent qu’on va encore au festival et quand ils apprennent qu’on n’y va plus depuis déjà 5 ans, ils nous demandent si cela ne nous manque pas. La réponse est généralement non, mais lorsqu’on voit ces images de fêtes ou les photographies de Jérémy Jakubowizc, là nous avons quelques regrets…

Ce matin, Nicolas Gilson était au taquet. Il voulait faire notre live de Cannes à 11h, exactement l’heure à laquelle j’ai émergé de mon lit avec la tête à l’envers. Je lui ai proposé de faire notre direct Instagram un peu plus tard. J’ai pris calmement mon petit déjeuner et c’est là que j’ai découvert que mes voisins jetaient des os de poulet dans mon jardin. Ce n’est pas la première fois que cela nous arrive (et probablement pas la dernière) mais c’est un phénomène que je ne comprends pas. Pourquoi certaines personnes trouvent normal de jeter leurs crasses par dessus bord plutôt que de les mettre dans un sac poubelle ? D’autres voisins ont le même souci qui ont généré la prolifération de rats dans le quartier. Et ce souci semble insolvable tant les démarches auprès des autorités (politiques, police, service de propreté et autres) restent sans réponse déterminante.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *