Du 10 au 19 novembre se tiendra la 21e édition du Pink Screens Festival – le festival du film queer de Bruxelles organisé par les asbl Genres d’à côté et Cinéma Nova !

Invité de marque et grand événement du festival, le réalisateur portugais João Pedro Rodrigues accompagné de João Rui Guerra de Mata, son compagnon et complice dans la plupart de ses réalisations, sera à Bruxelles pour une masterclass et la rétrospective presque complète de son oeuvre. Le festival proposera ses longs-métrages avec entre autres le cultissime O Fantasma et son dernier opus plus cul et queer que jamais Fogo-Fátuo (Feu-Follet), ainsi que plusieurs courts-métrages et des installations dans l’espace expo.

Autres invités : Harri Shanahan et Sian A. William, les réalisateurices de Rebel Dykes, une ode au pouvoir anarchique des lesbiennes dans le Londres des années 1980, soit l’histoire jamais racontée d’une communauté de gouines mêlant art, musique, sexe et politique.

Enfin, un troisième événement clé viendra ponctué cette semaine queer, le projection du bouleversant Joyland du réalisateur Saim Sadiq, premier long-métrage pakistanais sélectionné à Cannes et immédiatement couronné de la Queer Palm 2022, avec une femme trans pour héroïne.

« Durant 10 jours et grâce à des dizaines de films, une exposition, des performances et des débats, le Pink Screens sera plus que jamais la plateforme d’expression de celleux qui se plaisent à bouleverser les représentations normées et à questionner les binarités, qui dénoncent les cases établies et visibilisent les genres et les sexualités alternatives et/ou minoritaires et qui créent des imaginaires salvateurs. » déclare les organisateurs et organisatrices dans le communiqué de presse et promettent que plein d’autres surprises et avant-premières belges et bruxelloises seront au programme.

Retrouvez dès maintenant le programme complet en ligne.